Changer la conversation: Engagement démocratique

L’engagement démocratique mesure la participation des citoyens à la vie publique et à la gouvernance; au fonctionnement des gouvernements canadiens à l’égard de l’ouverture, de la transparence, de l’efficacité, de l’équité et de l’accessibilité; et le rôle que les Canadiens et leurs institutions jouent en tant que citoyens du monde.

De fait, pour le maintien d’une société démocratique, l’engagement démocratique est une obligation.

Équipe d’action communautaire du Quartier 6: Citoyens engagés à changer le monde


Pour citer Margaret Mead : « Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde ». C’est précisément ce qui se passe à Mimico, en Ontario. Lorsque les citoyens s’engagent démocratiquement en participant à des activités politiques, donnent leurs opinions et font la promotion de la connaissance politique, ils prennent possession de leurs communautés en travaillant activement à bâtir un milieu sain où il fait bon vivre, travailler et s’épanouir.

Etobicoke-Sud, comme tant de communautés de la ville, est confrontée à l’embourgeoisement. En 2004, une proposition du conseiller municipal local intitulée Mimico 20/20 Vision fonde la phase initiale de revitalisation principalement le long de la zone Mimico-by-the-Lake. Cette revitalisation menaçait près de 1 900 logements abordables. Selon un règlement municipal de Toronto, les promoteurs doivent remplacer les logements abordables, mais il n’existe pas de lignes directrices quant au délai dont ils bénéficient pour effectuer les travaux ni la proximité des logements abordables de remplacement.

Si ce plan de relance a déplacé à l’extérieur de leur milieu de nombreux locataires vivant dans des logements abordables, les locataires de Mimico n’ont jamais été consultés par les urbanistes. La plupart d’entre eux ne savaient même pas que les plans de réaménagement ont fait l’objet de discussions.

C’est alors que le Centre de santé communautaire LAMP (CSC) a décidé d’agir. Avec le soutien de ses membres très actifs du conseil d’administration, le CSC a publié une déclaration sur la nécessité de protéger le parc de logement de la région. Il a aussi organisé deux forums communautaires afin d’éduquer les résidents sur ce qui se passe et les informer de leurs droits ainsi que d’évaluer le niveau d’intérêt de passer à une action plus concertée.

Un noyau de résidents de logements abordables et coopératifs s’est formé sous le nom de l’Équipe d’action communautaire du Quartier 6 (W6CAT). Grâce au soutien financier et aux ressources du CSC pour ce qui est d’organiser des assemblées et de fournir des formations et des outils, W6CAT a commencé à engager et à mobiliser sa communauté.

En partenariat avec l’Université de York et l’Université de Toronto, le groupe a réussi à obtenir des recherches sur sa région et sur ce qu’ont fait d’autres collectivités dans des situations similaires. W6CAT a également rallié les rangs de la Coalition du Réseau Lakeshore Mimico, un groupe de 10 organisations à vocation communautaire, comme des groupes religieux et des associations de locataires, dans le but de se donner une voix plus forte.

W6CAT commencé à organiser des événements : deux porte-parole, trois ateliers de formation pour les locataires et distribution de près de 2 000 dépliants pour sensibiliser les communautés à ces questions. En peu de temps, ils ont recruté près de 400 membres et ont ainsi créé une voix unifiée qui ne pouvait être ignorée.

Parmi les nombreuses réalisations de cette initiative, y compris la mobilisation de toute une communauté, le partenariat avec de nombreuses organisations, la capacité d’une collectivité à défendre ses droits et à accroître la sensibilisation, l’une des plus grandes réussites a été d’obtenir, de la part de l’urbaniste en chef de Toronto, un second plan de réaménagement qui assurerait un remplacement 1:1 des locataires, avec au moins 80 % étant relocalisés sur place.

Cette grande victoire du W6CAT n’a pas ralenti l’élan du groupe; elle n’a fait qu’alimenter le désir de ses citoyens conscients et engagés de continuer à travailler ensemble dans le but d’améliorer leur milieu. Les organisations comme les CSC sont bien placées pour jouer un rôle dans les questions de défense et sont en mesure de fournir les ressources, les connaissances et les liens nécessaires pour aider les collectivités à se mobiliser afin qu’elles puissent aborder les questions qui comptent le plus pour elles. W6CAT est un rappel du pouvoir que les citoyens engagés démocratiquement peuvent avoir dans la promotion du bien-être de leur milieu et pour faire en sorte que leurs voix soient entendues.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.